Gérard Dupuy

Né en 1944 à Mont-Saint-Martin, en Lorraine, Gérard Dupuy, en marge de sa vie professionnelle, s’est passionné sa vie durant pour la montagne en général et la montagne chinoise en particulier.

C’est ainsi qu’il a parcouru et photographié lors de voyages en Chine ses paysages et ses montagnes. Il ne s’est cependant mis à écrire qu’assez tardivement. Ses textes nous livrent le fruit de son étude sur la vision qu’en ont livré les Chinois par la littérature, la poésie ou encore la peinture. Il a déjà publié sur le sujet, à partir de sa thèse, dirigée par François Jullien, Xie Lingyun, poèmes de Montagnes et d’EauxL’expérience poétique du paysage dans la Chine du Ve siècle (L’harmattan, 2013).

Partant du constat que la figure de la montagne est prééminente tout au long de toute l’histoire chinoise, qu’elle soit mythique ou historique, il a puisé dans les innombrables et passionnantes sources écrites pour en approcher les diverses représentations et les présenter dans une monographie.

Son travail récent est apprécié et approuvé aussi bien par Rémi Mathieu, à qui il a apporté sa collaboration pour l’Anthologie de la poésie chinoise (Pléiade Gallimard, 2015), que Catherine Despeux qui l’a constamment accompagné dans la mise au point de son livre.

Lieu magique et de méditation, la montagne chinoise nous invite à un véritable voyage intérieur. Au cœur des mythes fondateurs des origines du monde, elle est aussi bien là où les empereurs allaient faire revivifier leur mandat avec le ciel que d’importants lieux de pèlerinage aussi bien pour les taoïstes que les bouddhistes.

En savoir plus

Ouvrages :

Xie Lingyun, poèmes de Montagnes et d’Eaux – L’expérience poétique du paysage dans la Chine du Ve siècle